Mon alliée, la patience


Ce début de semaine sera encore quelque peu mouvementé.


Les marées intérieures sont à l’image de celles visibles actuellement dans l’océan.


Les émotions peuvent être houleuses, puissantes, furtives ou bien installées..


Ce que l’on nous demande cette semaine c’est de faire preuve de patience :

. Envers soi

. Envers les autres


En ayant confiance en la vie et son déroulé parfait.

Il peut y avoir quelques retards, quelques rendez-vous manqués, des délais allongés..


L’erreur que l’on a tendance à reproduire et bien inscrite dans nos schémas, c’est d’alimenter l’attente avec de la négativité :


. Des peurs que l’on fait (re)vivre en soi,

. Des doutes qui s’installent,

. Des films que l’on crée,

. Une énergie utilisée contre soi…

Alors que l’attente, la patience peut être une merveilleuse opportunité de créer et diriger l’énergie dans la bonne direction.


C’est-à-dire en créant, en s’occupant de son énergie en prenant soin de soi, en se ressourçant, en faisant des choses qui nous font plaisir et emplies de joie…


Nous sommes des magiciennes, et tant que nous ne prenons pas conscience que nous pouvons diriger consciemment l’énergie que nous sommes, et l’allier à celle qui nous entoure, nous avons tendance à nous positionner en tant que « victime ».


Et il faut avouer qu’une partie de soi aime ce positionnement…


. Et si on s’ouvrait à la possibilité de vivre l’attente (ou les retards) avec plus de douceur et de légèreté?


La colère ou la tristesse ne peuvent rien changer.

Maudire la Terre entière non plus.


Peut-être regarder ce qui se cache derrière cette idée de ne pas accepter que les choses ne se réalisent pas toujours en temps et en heure.


. Est-ce que cela valide que le contrôle est illusoire?

. Est-ce que cela ramène aux rythmes de la vie qui à son propre rythme..(et que l’on ne peut pas changer)

. Est-ce que cette idée renvoie à une forme d’impuissance .. et donc à un positionnement de victimisation…


. Et si l’attente était une merveilleuse opportunité de grandir?
. Et si on commençait par mettre de l’amour là où il en manque?

On a toutes besoin d’amour, c’est une énergie qui vit au fond de chacune, et l’accès est facilité en posant l’intention de s’y connecter.


. Posez de l’amour là où il en manque aujourd’hui dans votre vie.

. Accueillez-vous comme vous aimeriez que l’on vous aime.


Vous êtes aimée,

Vous êtes soutenue,

Vous êtes reconnue pour qui vous êtes.


Accueillez ce que vous vivez.

Changez ce que vous pouvez changer.
Et mettez de l’amour et de la joie là où il n’y en a pas.

Changer votre approche changera votre vibration.


A partir d’aujourd’hui, de quelle manière allez-vous nourrir l’attente et la patience?

2 commentaires sur “Mon alliée, la patience

  1. Bonjour Karine,

    Tout cela est tellement beau, tellement vrai mais il est loin d’être simple dans ce monde moderne d’être patient, de prendre le temps d’apprécier les plaisirs et les choses simples.
    Nous perdons facilement de vue ce qui est essentiel et primordial, si bien que l’on se perd quelque fois sans savoir si l’on se trouve encore sur le bon chemin, désorientés…
    Depuis déjà quelques temps, j’ai entrepris un travail sur moi car j’ai été guidé par des personnes mises sur mon chemin au moment où j’en avais le plus besoin, au moment où je perdais le sens de la vie, mon but, ma route.
    Ce travail est long mais j’ai confiance et j’en ressens déjà certains bienfaits.
    Je reprends le gouvernail dans le brouillard car j’entends et j’écoute mon cœur aujourd’hui. Je ressens beaucoup de choses, d’ondes, d’intuitions.
    J’ai confiance dans les âmes bienveillantes qui veillent sur moi, me guident comme elles l’ont toujours fait mais dont j’ignorais tout auparavant.
    Je reprends confiance en moi, en la vie et sais que le meilleur m’attend.
    C’est important de pouvoir se connecter à tout cela car seule cette conscience nous guidera sur notre chemin de vie et nous fera prendre la mesure du potentiel d’amour qui ne demande qu’à rayonner en nous et envers les autres.

    Belle vie à toi,

    Véro

    1. Merci Véronique pour ce commentaire plein de sagesse.
      Une fois reliée à notre intérieur, notre féminin, les portes s’ouvrent, et c’est ce qui se passe pour toi..
      Tu as été guidée sur le bon chemin.
      Tout le meilleur pour la suite <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *